Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos 2017 Photos Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Mot du Directeur Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital December 2017 Update Friends of CME Trust December 2015 Newsletter Friends of CME Trust October 2014 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Echo de l’ISTM Octobre 2017 Echo de l’ISTM Septembre 2017 Echo de l’ISTM Août 2017 Echo de l’ISTM Juin 2017 Echo de l’ISTM Mai 2013 Effectif des Etudiants Année 2017-2018 Effectif des Etudiants Année 2016-2017 Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

Rapport de l’année 2005 (mars 2006)

6.3.            Hôpital Général de Référence de Nyankunde et Zone de Santé Rurale de Nyankunde

Par  Docteur LONEMA VAJERU, Médecin Chef de Zone

 

 

6.3.1 Introduction

 

            Il  est à rappeler que les activités de l`année 2005 ont été réalisées dans un contexte de crise après guerre. Nul n`ignore la conséquence fâcheuse qu`à connue cette zone de santé suite aux effets de cette guerre politico – interethnique ; à l`occurrence la perte importante des vies  humaines enregistrée surtout dans l`Aire de santé  de Nyankunde, la destruction des infrastructures socio – économiques (Hôpital, Centres de santé, écoles, sources d`eau potable, ponts, maisons d`habitations, routes, etc.). Le bâtiment du B C Z n`était pas épargné par cette destruction méchante.

            Malgré cette situation, nous nous sommes démenés pour la redynamisation des activités tant curatives que préventives.

            Actuellement, cette zone de santé est desservie par un Hôpital Général de Référence

(H G R), 6 Centres de santé (C S) et deux Postes de Santé (P S)

 

6.3.2.Equipe de Direction de La Zone de Santé

 

  • Médecin Chef de zone : Dr Lonema Vajeru
  • Administrateur Gestionnaire : Prosper MULIMBA FURABO

 

 

6.3.3 Responsable des Services

 

  • P E V : Le Superviseur BONZA SENGI II
  • S S P : Le Superviseur BAINGA
  • Communication pour le Changement des Comportements dans la communauté

             (C C C C) : Mlle LINDE

  • Secrétariat : John PAKIRABO MALABO

 

 

6.3.4. Carte postale de la Zone

 

Tableau I : Carte postale de la Zone

 

 

FOSA

POP TOTAL

0-11 MOIS

12-59 MOIS

1

Badiya

5 408

216

1 022

2

Basunu

5 996

240

1 133

3

Gboloku

3 980

159

752

4

Irumu

5 196

208

982

5

Kombokabo

3 348

134

633

6

Tekele

8 034

321

1 518

7

Sota

4 893

196

925

8

Sezabo

3 954

158

747

9

Marabo

10 063

403

1 902

10

Nyankunde

7 983

319

1 509

11

Ngbulanzabo

3 246

130

613

12

Talolo

3 214

129

607

Total Nyakunde

65 315

2 613

12 345

 

NB :     Le P S BIRINYAMA sert la même population que l`H G R.  Il est à noter également   que le P S TUMBIABO dessert la même population que celle de C S BADIYA 

            Il ressort de ce tableau qu`actuellement, la Z S R de Nyankunde est desservie par 9 structures sanitaires parmi lesquelles nous trouvons 2 Postes de santé. Il est  à signaler que la zone de santé a  ouvert  un C S à SEZABO et un P S à MAMBESU.

La construction de ses 2 structures se font avec l`appui de l`organisme Internationale dénommée PREMIERE URGENCE  laquelle construction est en court et sera prête avant mars 2006(construction en semi-durable) .Medair a reconstruit  en dur deux centres de santé (Marabo , Kombokabo,et Birinyama)

 

6.3.5.Etat de lieu des  structures sanitaires

 

Tableau II.  Etat des structures de la Zone  de   Santé

 

 

N°

 

STRUCTURES

Nbre Bâtiment

ETAT DES BATIMENTS

A Réhabilité

A Construire

Bon

Mauvais

01.

B C Z

      3

   0

       3

          3

         0

02.

H G R

    74

   4

      70

         70

1  S. opération

03.

C S MARABO

      2

   2

        0

           0

         0

04.

C S TEKELE

      2

   0

        2   

           0         

         2

05.

C S IRUMU

      2

   0

        2

           0

         0

06.

C S BADIYA

     30

   1

        29  

          29

         0

07

C S KOMBOKABO

      2

   1

          1

           0

         1

08.

P S TUMBIABO

      1

   0

          1

           0

         1

09.

P S BIRINYAMA

      1

   0

          0

           0

    C S à devenir     

10.

C S BASUNU

      1

   0

          1

           0

         2

11.

C S SOTA

      5

   5

          0

           0

         0

12.

C S SEZABO

      2

   2

          0

           0

         0

13.

P S MAMBESU

      2

   0

          2

           0

         2                                         

 

TOTAL

    127

   15

      111

       102

       9

       

A travers ce tableau, nous constatons que la majorité de nos structures sanitaires sont en mauvais état. Ainsi, 102 bâtiments sont à réhabiliter et 9 sont à construire.

 

6.3.6.  Intervenant

 

Tableau III : Partenaires

 

Les Partenaires suivants ont intervenu dans notre Zone de Santé au cours de l`exercice 2005

 

Partenaires

Type d`appui

Domaines d`intervention

Lieu

Période

 

 

01.

 

 

Medair

 

 

Structurel

- Fourniture des méd.icaments essentiels, formation, prime du personnel, constructions de trois structures sanitaires

 

Toutes les formations sanitaires

 

1er et 2e semestre

 

02.

 

Memisa

 

Ponctuel

- Réhabilitation, equipements, formation, medicaments, MII

  Toutes les formations sanitaires

 

1er et 2 semestres

 

03.

 

Solidarités

 

Ponctuel

Réhabilitation en semi durable de quelques écoles

Dans deux Aires de Santé

 

2e semestre

 

04

 

Premier Urgence

 

Ponctuel

Réhabilitation en semi durable de trois structures sanitaires

- Distribution des semences aux retournés.

Dans trois Aires de santé

 

1er semestre

 

05.

 

P P S S P

 

Structurel

- Promotion sanitaire

- Aménagement des sources d’eau

Dans 5 aires de santé

1 er et 2e semestre

 

Ce tableau nous montre que la zone de santé est appuyée par  4 O N G Internationales dont 2 appuient les structures d’une façon permanente  et 3 de façon  ponctuelle. De ses cinq s’ajoute l’ONG locale PPSSP.

 

 

Tableau IV : PERSONNEL DE LA ZONE DE SANTE

 

 

No

Structure

Méd.

L2

A1

A2

A3

ISQ

G3

D6

D4

SQ

TOT

 

 

01

 

B C Z

 

1

 

0

 

3

 

0

 

0

 

0

 

1

 

1

 

0

 

2

 

  8

 

02

 

H G R

 

0

 

0

 

1

 

6

 

4

 

1

 

0

 

 1

 

 4

 

13

 

  30

 

03

 

C S BADIYA

 

0

 

0

 

0

 

0

 

2

 

2

 

0

 

 0

 

0

 

6

 

  10

 

04

 

P S BIRINYAMA

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

1

 

0

 

0

 

0

 

2

 

   4

 

05

 

C S IRUMU

 

0

 

0

 

2

 

1

 

1

 

5

 

0

 

0

 

0

 

3

 

  12

 

06

 

C S KOMBOKABO

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

4

 

0

 

0

 

0

 

1

 

    6

 

07

 

C S MARABO

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

5

 

0

 

1

 

0

 

1

 

    7

 

08

 

C S  SOTA

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

5

 

0

 

0

 

0

 

3

 

    8

 

09

 

C S TEKELE

 

0

 

0

 

0

 

2

 

0

 

3

 

0

 

0

 

0

 

3

 

    8

 

10

 

P S TUMBIABO

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

3

 

0

 

0

 

0

 

1

 

     5

 

 

TOTAL

 

1

 

0

 

6

 

12

 

9

 

29

 

1

 

3

 

4

 

35

 

  100

 

Total 2004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce tableau nous  montre que 64% d’agents  sont sous qualifiés. Sur 57 soignants  29 soit 50% sont sans qualification. A ce nombre s’ajoute  42 agents  non techniciens qui représentent  42 % de l’effectif total du personnel  de la zone de santé qui appuie l’équipe technique. Et parmi 42 agents d’appui 35 soit 83 % sont  encore sans  qualification. Cette situation alarmante nous interpelle tous.

 

 


6.3.6. Equipements  des  structures de la  Zone  de  Santé

 

Tableau V : Equipements  et  matériels  de  base                                                                                                                                                                                                         

 

 

Form. Sanitaire

Phonie

Kit inform-atiq

Véhicule

Moto

Hors bord

Vélo

Machà écrire

Stencileuse

Photocopieuse

Refriger.

Congélateur

 

01

 

B C Z

0

0

0

2

0

0

0

0

0

1

1

 

02

 

H G R

0

1

0

0

0

2

0

0

0

1

0

 

03

 

C S BADIYA

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

04

 

P S BIRINYA

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

05

 

C S IRUMU

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

06

 

C S KOMBOKABO

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

07

 

C S MARABO

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

08

C S  SOTA

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

1

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

09

 

C S TEKELE

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

10

 

P S TUMBIABO

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

0

 

 

TOTAL

 

0

 

1

 

0

 

3

 

0

 

6

 

0

 

0

 

0

 

1

 

1

 

Il ressort de ce tableau que la majorité de structures de la Zone de Santé sont dépourvues des équipements et matériels de base pour leur fonctionnement.

 

 

6.3.7. Organe de gestion

 

Tableau VII.  Organisation des différentes réunions dans les structures.

 

STRUCTURES

CA

COGE

COSA

BCZ

0

8/12(66.66%)

 

HGR

 

7/12 (58.3%)

 

CS

 

 

92/108(85.19%)

 

En nous référant au tableau ci-dessous, nous constatons que l’organe de gestion  de différents niveaux devra être redynamisé.

 

6.3.8.Réalisation des Activités

 


6.3.8.1. Vaccination

 

Tableau VIII : Couverture vaccination par antigène

 

ANTIGENE

CIBLE

VACCINES

CV EN %

BCG

DTC3

VPO3

VAR

VAT 2 et +

VAA

2571

2571

2571

2571

2571

2571

1712

803

1501

996

756

1021

66.4%

35.7%

66.7%

44.3%

29.3%

45.4%

 

Ce tableau nous fait voir que la couverture vaccinale n’est pas satisfaisante surtout celle de VAT et + y compris celle de DTC3. Quant aux autres, elles demeurent en dessous de la moyenne, étant donné qu’une bonne couverture commence à partir de 90%.

 

6.3.8.2 Activites curatives

 

Tableau IX : Prise en charge des malades

 

 

STRUCTURES

CONSULTATION

AMBULATOIRE

HOSPITALISATION

ACCOUCHEMENT

DECES

01

02

03

04

05

06

07

08

09

HGR

CS BADIYA

PS BIRINYAMA

CS IRUMU

CS KOMBOKABO

CS MARABO

CS SOTA

CS TEKELE

CS TUMBIABO

10478

3615

2446

3734

3787

9214

3642

6843

3228

2010

188

128

415

45

720

385

232

127

477

114

17

192

66

205

153

130

30

81

3

2

2

2

10

3

5

1

 

TOTAL

45321

4250

2691

109

 

Tableau X: Fréquentation de la CPN et CPS

 

AIRE DE SANTE

CIBLE

CPN

CPS

 

 

 

N. Cas

Couverture en %

N. Cas

Couverture en %

01

HGR

337

539

159.94

229

6797

02

CS BADIYA

277

198

71.48

370

133.57

03

PS BIRINYAMA

 

 

 

 

 

04

CS IRUMU

275

347

126.18

371

134.91

05

CS KOMBOKABO

185

143

77.30

96

51.89

06

CS MARABO

426

401

94.13

414

97.18

07

CS SOTA

207

237

114.49

191

143.48

08

CS TEKELE

300

230

76.67

441

147

09

CS TUMBIABO

561

0

0

0

0

 

TOTAL

2570

2095

81.522

2112

82.18

 

La CPN et la CPS sont deux activités les mieux réalisées de la zone de santé.

 

 

Tableau XI: Surveillance épidémiologique

 

Les données mentionnées dans le tableau… Proviennent de relevés épidémiologiques mensuels de 9 structures Sanitaires Opérationnelles dans la Zone de santé.

 

MALADES

CAS

DECES

 

 

<5 ans

>5 ans

TOT

<5 ans

>5 ans

TOT

01

Anémie

447

142

589

22

2

24

02

Avitaminose A

0

0

0

0

0

0

03

Carie dentaire

60

778

838

0

0

0

04

Coqueluche

5

1

6

0

0

0

05

Diarrhées sanglantes

290

864

1154

0

1

1

06

Diarrhées non sanglantes

1861

1794

3659

3

1

4

07

Diarrhées Cholériforme

0

9

9

0

0

0

08

Décès maternel

 

 

 

 

 

 

09

Diabète

0

18

18

 

 

 

10

Epilepsies

2

18

20

0

4

4

11

Fièvre typhoïde

76

553

629

26

29

55

12

Filariose

0

0

0

0

0

0

13

Goitre

0

10

10

10

0

0

14

HTA

0

243

243

0

4

4

15

IRA

4550

4800

9350

2

2

4

16

IST/vih/sida

58

499

557

1

54

55

17

Malnutrition

254

46

300

0

0

0

18

Méningite

12

19

31

1

1

2

19

Paludisme

11392

12396

23788

16

5

21

20

PFA

0

0

0

0

0

0

21

Rougeole

1

1

2

0

0

0

22

Schistosomiase

64

228

292

0

0

0

23

Sida suspecte

6

42

48

0

1

1

24

Tétanos néonatal

4

0

4

2

0

2

25

Tuberculose

4

69

73

0

0

0

 

Ce tableau nous révèle que le paludisme est la pathologie la plus soignée dans notre Zone de santé. 23788 nouveaux cas parmi lesquelles il y a eu 21 cas de décès soit 0.09 %, suivi de IRA (9350 cas) dont 4 cas de décès, soit 0.04% ont été enregistrés.

Le vih/SIDA,la fièvre typhoïde et l’anémie ont été les causes principales de la mortalité dans la zone.

Tableau XII: Activités de Labo à l’HGR

DESIGNATION

2005

%

Hématologue (HGB, Leuco…)

439

15.38

Sérologie

652

22.84

Parasitologie

1186

41.54

Urologie

519

18.18

BK

59

2.07

TOTAL

2855

100%

Ce tableau montre que la parasitologie (selles, GE et Peau) est l’examen courant fait dans notre Labo suivi de Sérologie en rapport avec la transfusion (VIH, VDRL, GS et GBS), d’urologie (Alb, Sédiment et Sucre) et Hématologie (Hgb et Leuco) en fin la recherche de BK dans le crachat.

Il est à noter que 162 malades ont bénéficiés de la transfusion de l’HGR

 

6.3.8.3 Activites  de  la  salle  d’opération

Tableau XIII : Données de la Salle d’Opération

 

TYPES

EFFECTIF

%

Interventions mineures

53

26.4

Interventions majeures (Urgence)

84

41.8

Intervention majeure (Programmées)

64

31.8

TOTAL

201

100.0

 

De ce tableau, nous découvrons que la salle d’opération a plus servi  aux urgences obstétricales (césariennes). Les interventions mineurs ont occupé une petite proportion (26.37 %) par rapport aux interventions majeurs (73.63 %).

 

6.3.8.4 Activités de l’aumonerie

 

Depuis Janvier 2005 jusqu’à décembre 2005, nous ne cessons de voir la main de Dieu dans nos différentes activités spirituelles. C’est avec joie que nous constatons la soif d’écouter la parole de Dieu, chaque matin de 7h à 7h30’ de la part du corps soignant, des élèves de l’IEM , des gardes malades et des malades. En moyenne, chaque séance de la prière matinale compte 50-70 participants. Ce qui prouve en suffisance la bénédiction divine sur l’évolution des activités spirituelles au CME/NYAKUNDE.

Nombreux de ceux qui ont participé à de différentes activités spirituelles, ont confessé leurs pêchés,  et certains ont exprimé besoin de les soutenir dans la prière.

Beaucoup de gens ont compris l’importance de la cohabitation pacifique et fraternelle entre les différentes tribu .  C’est grâce à   la parole de Dieu qu’aujourd’hui les malades des différentes tribus, bénéficient ensemble les soins médicaux à l’ HGR au CME/NYAKUNDE

 

Tableau XIV: Données statistiques

 

Ont écouté la parole

Se sont confessés

Ont cru

Baptisés

Catéchumène

Besoin de prière

4.586

388

51

1

 

576

 

 

6.3.8.5. Activite de la Section ID/IEM Nyakunde

 

L’année scolaire avait débutée le 12 Septembre 2005. Les activités journalières commencent chaque fois à 7 h00’ par la prière matinale ensemble avec le personnel de l’HGR de Lundi à Vendredi. Les activités prennent fin à 17h00’. Le Samedi est consacrée à la  récupération de certains cours, ,interrogation , Hygiène et Assainissement.

 

L’école a disposé un internat libre mais surveillé. C’est à dire que certains élèves sont logés dans l’un des bâtiments du personnel de l’HGR et dortoir fille. Leur survie dépend d’eux-mêmes mais ils sont surveillés pour la discipline et les études.

Dans l’ensemble, le proviseur est le seul personnel administratif et coordonne toutes les activités de l’institution.

 

a. Population Scolaire

 

Cette dernière est multicolore ; c'est-à-dire elle est constituée de plusieurs tribu : Nande, Bira, Alur, Hema, Ngity et Nyali. Cette population scolaire est formée de 26 lèves dont 22 garçons et 4 filles. De ces 26 élèves, Trois (3) ont déjà quitté pour des raisons socio-économiques et personnelles.

 

Tableau Répartition des élèves par tribu

 

TRIBUS

EFFECTIF

%

BIRA

16

61.5

NGITI

3

11.5

HEMA

3

11.5

NANDE

2

7.7

ALUR

1

3.9

NYALI

1

3.9

TOTAL

26

100.0

 

 

Il ressort de ce tableau que la section I.D. dessert 6 tribus parmi les quelles BIRA et majoritaire (61.5 %) moins de NGITI (11.5). Les NYALI et les ALUR sont minoritaires (3.9 chacune)

 

6.3.8.6. Supervision

 

Malgré les difficultés rencontrées au cours de l’année nous avons pu réalisé 33 supervisions sur 108 planifiées soit 33,7

%.

 

6.3.9. PROJETS  D’AVENIR

 

  1. La réhabilitation des maisons du personnel, de l’IEM suivi des infrastructures du CME sans oublier la chapelle.
  2. La création d’un internat à l’IEM
  3. Doter le CME à NYANKUNDE d’une radio F.M de couverture de plus ou moins 20km de rayon à Nyankunde
  4. La construction d’une maternité en matériaux durable au C.S KOMBOKABO et Marabo.
  5. Pour une bonne couverture en communication et pour la gestion des urgences ainsi que la surveillance des maladies épidémiologiques nous envisageons avoir une phonie multifréquence au BCZ ainsi que les phonies blanches à installer dans les structures suivantes:
    • Centre de Santé SEZABO, IRUMU, SOTA, BADIYA et KOMBOKABO

      6. Monsieur Prosper Mulimba Furabo planifie d’aller faire le deuxième cycle en santé publique.

 

6.3.10. DIFFICULTES

 

  1. Du personnel

-          Nombre du personnel qualifié réduit ne permet pas une bonne prise en charge des patients.

-          Insatisfaction du personnel par les primes de motivation

-          Logement du personnel dans des maisons endommagées (maisons sans fenêtres, chambres sans portes, …)

  1. Prise en charge des malades

-          Insuffisance de matériel des soins (sphygmomanomètre, plateaux, tambour, brancard, banc pour la C.P.N.,…)

-          Manque de certains médicaments d’urgence.

  1. Eau, Hygiène et assainissement.

-          Incapacité de réhabiliter l’adduction qui alimente l’hôpital qui a comme conséquence, la consommation d’une eau malsaine. Elle est consommée par les malades, les familles du personnel ainsi que la population environnante.

-          Insuffisance en matériel d’assainissement et d’hygiène de l’hôpital

-          Blocage régulier du système de canalisation des matières fécales dans des latrines.

  1. Gestion des urgences et des informations

-          Manque d’ambulance pour le transfert des malades en cas d’urgence

-          Manque de moyen de communication pour la gestion des urgences internes, externes ainsi que la surveillance épidémiologique dans la zone de santé.

 

IEM

-          Mauvaise condition de logement et d’étude pour les élèves (bâtiments : salle de classe et dortoirs non réhabilités)

-          Insuffisance de personnel en temps plein.

-          Insuffisance en matériel didactique et manuel.

-          Manque de matériel d’assainissement

-          Manque de latrines disponibles pour les garçons

-          Manque de salle des professeurs y compris l’équipement nécessaires

-          Difficultés des élèves à payer leur frais scolaire.

-          Insuffisance de frais de motivation pour les enseignements.

-          Manque d’énergie pour faciliter l’étude du soir

-          Absence des partenaires pour suppléer le fonctionnement de l’IEM

 

AUMONERIE

-          La non réhabilitation de chapelle pour adorer Dieu et dispenser l’étude Biblique chaque matin et dimanche de 15h00 à 17h00 y compris toutes les activités spirituelles.

-          L’Assistance matérielle aux malades démunis ainsi qu’en cas de décès à l’hôpital pour ceux qui viennent de loin.

-          La plupart de malades manifestent les signes de traumatisme.

 

 

6.3.11. CONCLUSION ET SUGGESTIONS

 

Nous remercions l’Eternel pour la paix et le calme qui règnent en Nyankunde pour le  moment. Nous prions pour la situation d Gety,espérant aussi l’évolution  rapide de la situation sécuritaire  .Que les autorités définissent un plan de reconstruction/réhabilitation de Nyankunde car nous avons largement dépasser le plan conçu à ISIRO.