Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos 2017 Photos Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Mot du Directeur Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital December 2017 Update Friends of CME Trust December 2015 Newsletter Friends of CME Trust October 2014 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Echo de l’ISTM Octobre 2017 Echo de l’ISTM Septembre 2017 Echo de l’ISTM Août 2017 Echo de l’ISTM Juin 2017 Echo de l’ISTM Mai 2013 Effectif des Etudiants Année 2017-2018 Effectif des Etudiants Année 2016-2017 Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

Extraits du Rapport Annuel 2004

 

INTRODUCTION

 

La zone de santé rurale de Nyankunde est devenue opérationnelle depuis 1982.

 

Avant la guerre, elle desservait une population de 123 065 habitants (recensement de juin 1999) sur une superficie de 4243 KM. Elle est située au nord de l'Equateur. Jusqu'en août 2002, elle couvrait 30 formations sanitaires dont 1 hôpital général de référence, 19 centres de santé se trouvant dans 24 aires de santé.

 

Nul n'ignore que l'Ituri était déchiré par les différentes guerres politiques et interethniques depuis environs 6 ans, l'une de conséquences néfastes de ces conflits fut le déplacement massif de la population vers les lieux jugés plus sécurisés, c'est‑à‑dire, les uns vers les pays limitrophes tels que l'Uganda, les autres vers la province soeur du Nord‑Kivu.

 

On ne peut passé sous silence d'autres conséquences plus fâcheuses de ces guerres, nous voulons dire la perte importante des vies humaines, la destruction des infrastructures sociales et économiques (hôpitaux, centres de santé, écoles, sources d'eau potable, ponts, maisons, habitations, routes, etc.).

 

Après presque deux ans de séjour en qualité de déplacés dans les lieux de refuge, vu la sécurité relative en Ituri, suite aux efforts du gouvernement appuyé par la communauté internationale pour la réunification et le retour de la paix durable dans le pays, depuis le mois d'avril 2003, on assiste a un mouvement de retour volontaire des d6plac6s dans les milieux de provenance.

 

D'autres part, il est signalé que, pour une bonne gestion des structures sanitaires par les bureaux centraux, le Ministère de la Santé Publique en collaboration avec la base, a procédé par le redécoupage des zones de santé. En Ituri, nous sommes passés de 18 à 36 zones de santé.

 

Ce red6coupage a eu comme cons6quences pour notre zone de santé, la perte de 11 structures sanitaires (1 poste de santé, 2 centres de santé de référence et 8 centres de santé) en faveur des nouvelles zones de santé de Gety et de Rwampara.

 

Actuellement, la zone de santé rurale de Nyankunde dessert 21 structures sanitaires planifiées (1 hôpital général de référence, 2 centres de santé de référence, 12 centres de santé et 6 postes de santé).

 

L16pital g~n6ral de r6f6rence quant a lui ; malgré la destruction de ses infrastructures et l'arrêt des activités depuis le 5 septembre 2002, il a du reprendre avec la prise en charge des malades à partir du 02.04.2004.

 

Tableau VIII Couverture vaccinale par antigène.

 

Antigènes

Cible

vaccinés

Couverture vaccinale

BW

2998

1683

56.14%

DTO

2616

1630

62.30%

VP03

2616

1575

60.21%

VAR

2616

1281

48.97%

VAA

2616

245

9.35%

VAT et Plus

2998

886

29.55%

 

Tableau IX Activités curatives

 

Structure

Consultation

ambulatoire

Hospitalisation

Accouchement

Décès

Taux de

mortalité

HGR

10338

423

219

16

2.49

CS Marabo

13663

330

293

67

10.74

CS Irumu

2860

125

60

7

3.78

CS Sota

4758

280

200

19

3,96

CS Tekele

3765

198

67

6

3.03

CS Badiya

449

0

0

0

0.0

CS Bayhana

4931

106

169

7

2.55

CS Kombokabo

4193

42

31

8

10.96

CS Barazana

3085

53

65

4

3.39

PS. Tumbiabo

4590

72

17

4

4.49

CS Walu

10480

203

136

8

5.56

 

 

10. BESOINS URGENTS POUR AMELIORER LA PRISE EN CHARGE DES MALADES À L'HOPITAL

 

1.                                  Pour le, service de la salle d'opération

formation d'un infirmier chirurgien pour appuyer l'unique qui est là

linges pour faire les champs opératoires ainsi que différents paquets

 

2.                                                                      Pour le service de l'ophtalmologie

Matériel, médicaments et appareils pour les examens et les soins ainsi que les interventions ophtalmologiques.

 

3.                                                       Pour la dentisterie

Daviers pour ne fut‑ce que les extractions dentaires.

 

4.                                         Pour la gestion des informations

ordinateur et accessoires (imprimante, scanner) ‑ photocopieur ‑ 1 secrétaire dactylographe bien forme et capable

 

5.            Pour le service de 1'hygiène et l'assainissement de l'hôpital

‑ fonds ‑ tondeuse électrique, ou manuel, vu l’étendue de la cours à entretenir

 

6.                                           Pour le logement du personnel

Réhabilitation progressive des maisons pour le personnel en service.

 

7.                                                                                  Pour le, projet de nutrition

Fonds pour renforcer le service en faveur même des femmes enceintes et allaitantes.

 

8.                                     Pour la prise en charge des malades

disponibiliser un médecin résident à Nyankunde ‑ ouvrir une succursale de l’1EM Nyankunde en section infirmière dès septembre 2005.

 

9.                                                                          Pour la motivation du personnel

Etant donné que les fonds alloués par DeZaier vont être épuisés en mi‑janvier 2005 et que Medair compte diminuer sa participation, il faut trouver d’autres sources pour maintenir le niveau de la prime payée au personnel.

 

11. ORGANISATION DE LIHOPITAL

 

Dans le but de redynamiser les activités à l’HGR de la zone de santé rurale de Nyankunde, l’organisation ci‑dessous est opérationnelle sur terrain.

 

4a) Organe de gestion

 

Un comité de gestion constitu6 des membres suivant est fonctionnel

-         l’administrateur, Mr Prosper Mulimba,

-         ‑ le Directeur de Nursing

-         ‑ le Responsable de la salle d'opération, Maternité et Dentisterie

-         ‑ le Responsable du laboratoire

-         ‑ l'Aumônier

-         ‑ le Responsable de la comptabilité

-         ‑ le Responsable de la pharmacie

 

b) Services opérationnels

 

En outre nous signalons que les services suivants sont organisés au sein de 1'hopital. il s'agit de :

 la Consultation ‑ la Pharmacie et salle des soins ‑ la Comptabilité ‑ la Salle d'opération, la maternité et la dentisterie – l’Hospitalisation (Médecine Interne et Pédiatrie) ‑ le Laboratoire ‑ I'Aumônerie ‑ la Sécurité et l'Entretien

 

c) Les services annexes

 

c.1 Nutrition

Nul n'ignore que la guerre et les diff6rentes menaces se traduisent sur I'6tat nutritionnel des enfants, des femmes allaitantes et enceintes. Ainsi, la malnutrition est devenue alors un sujet d'inquiétudes dans la ZS. Cette situation n'épargne pas l'aire de santé de HGR y compris les aires de santé voisines.

 

Afin d'aider la communaut6 a cette crise, un service annexe d'un petit centre nutritionnel de supplementation vient d’être créer et appuyer par les amis du CME a travers la famille Dr Philip Wood. Plus de 200 enfants présentant les signes de malnutrition ainsi que plus de 60 femmes allaitantes vulnérables ont été identifiées par les enquêteurs. Cette activité sera opérationnelle depuis le mois de janvier 2005. L'équipe sera constitué de : Mlle Zakineki (Chef), Mr Kisezo Musemo (agent) et Mr Sungishabo. La gestion de ce service n'échappera pas à la supervision de l'administrateur de l’HGR.

 

c.2 Service de la réhabilitation Comme tout le monde le sait, la destruction du CME Nyankunde était réalisée d'une façon systématique et des grandes envergures. Avant d'avoir un état minimum au sein de l’hôpital, il a fallu la présence d'une équipe des menuisiers dirigés par Mr Herabo Singoma renforcée par trois autres professionnels. Cette équipe est appuyée par le Directeur de projet de la Réhabilitation du CME, Dr Philip Wood. Ce service nous aide à fabriquer des meubles pour les endroits ou on en a besoin urgemment.

 

Pour parvenir, elle utilise les planches qui étaient envoyées à partir de Oicha par la Direction du CME Nyankunde. En plus, de ces planches nous récupérons certaines planches (plafond du garage de la pharmacie centrale, de la salle d'opération, etc.) pour fabriquer des fenêtres, portes, lits et autres. Dans I'avenir, cette équipe nous servira pour la réhabilitation de 1’hopital.

 

12. CONCLUSION

 

Comme vous avez constaté dans ce rapport, de janvier à novembre 2004, 12 structures sanitaires ont desservi la population de la zone de santé rurale de Nyankunde. Pour les activités curatives : au total 60031 nouveaux cas ont été soignés en ambulatoire il y a eu 1729 cas d’hospitalisation et 1104 cas d'accouchements assistés par les accoucheuses aux centres de santé.

 

Quant aux activi1és préventives, 1132 nouveaux cas, soit 37.7% ont été enregistrés à la CPN et 887 enfants sous 1 an, soit 29.6% ont été reçus à la CPS.

 

Bien que la couverture vaccinale par antigène est en dessous de la moyenne, nous sommes satisfaits de ce résultat vu les conditions sécuritaires très difficiles dans lesquelles ses activités ont été réalisées.

 

Nous ne pouvons passer sous silence l'évolution positive des activités à 1’hopital général de référence. En avril 2004, il servait la communauté comme un centre de santé. Vu 1’evolution des activités réalisées, à partir du mois de novembre 2004, il est considéré comme hôpital général de référence pour la zone de santé rurale de Nyankunde. Le transfert d'une parturiente avec rupture utérine du CSR de Komanda (ZS de Lolwa) à Nyankunde pour la césarienne; transférée par Medair est l'un des indicateurs de performance de notre HGR.

 

Il est à noter que plus de 60% de personnel soignant dans les structures de la zone de santé est sous qualifié.

 

Eu égard ce qui précède, nous osons conclure que le résultat obtenu par les activités réalisées de janvier en novembre 2004 nous donne un bilan positif

 

POUR LE BCZ NYANKUNDE

 

Superviseur faisant fonction de I'Administrateur

De la Zone de Sant6

Prosper  MULIMBA FURABO

 

Tableau synthétique du personnel

 

Service

Réf.

CECA

CBCN

CE

CEBCE

CNCA

AOG

CECCA

AUTRES

TOTAL

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

Direction

Clinique Beni

Production & Distribution

IEM Nyankunde

ISTM Nyankunde

Stop Sida

PPSSP

Clinique Bunia

Dépôt Bunia

CS Nyankunde

ISTM Nyankunde Bunia

COB Aru

A1

A2

A3

A4

A5

A6

A7

B1

B2

B3

B4

C1

5

21

-

5

4

1

2

-

1

-

1

8

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

9

14

3

5

2

1

4

-

3

10

1

2

-

1

2

-

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

2

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

1

1

-

-

-

-

1

-

-

-

-

-

1

6

6

3

-

3

-

-

-

7

-

1

18

44

11

13

6

5

8

-

4

17

2

11

 

 

 

48

-

54

4

-

3

2

27

139

 

Pourcentage

 

34.5

 

38.8

2.9

 

2.2

2.2

19.4

100