Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital Friends of CME Trust October 2014 Newsletter Friends of CME Trust December 2015 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

RAPPORT DE L'INSTITUT SUPERIEUR D’ENSEIGNEMENT MEDICAL (ISTM NYANKUNDE) (Mars 2006)

Par   Professeur Dr AHUKA  ONA LONGOMBE, Directeur Général

 

8.2.1 INTRODUCTION

 

Nous rendons grâce à notre Dieu, le Tout-Puissant  qui nous a permis d’achever l’année

académique 2004-2005 et de commencer cette année 2005-2006 en bonté dans les deux pools de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde(Bunia et Oïcha).

En guise de rappel, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde fut créé le

20 septembre 1981 par l’initiative de Docteur Jonathan KASEREKA MUHINDO LUSI et Madame Lyn LUSI respectivement Médecin Directeur et Administrateur du Centre Médical Evangélique de Nyankunde à cette époque.

Cependant, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde a ouvert ses portes

solennellement pour les premiers étudiants en date du 12 octobre 1994, ainsi d’ici le 12 mars 2006, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde totalisera 11ans et 5 mois d’existence.

Dès son ouverture, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde est dirigé

par le Professeur Ordinaire, Dr AHUKA ONA LONGOMBE.

Suite aux tristes événements du 05 septembre 2002, la direction de l’Institut Supérieur des

Techniques Médicales de Nyankunde fonctionne à Oïcha, Mission de la CECA-20 dans la Province du Nord-Kivu, où nous venons de faire sortir trois promotions.

Dans le respect de la décision de l’AG du CME NYANKUNDE tenue à Oïcha du 24 au 26

mars 2005, la Direction de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  s’emploie activement pour préparer le déménagement à Bunia. C’est dans ce souci qu’une extension a été reouverte à Bunia depuis octobre 2004.

Que cette Auguste Assemblée nous permette de congratuler très sincèrement notre

collaborateur , Le Secrétaire Général Académique pour son dévouement en vue de maintenir l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  Nyankunde fonctionnel jusqu’à ce jour en dépit de vicissitude des conditions sociales, économiques et politiques que traverse notre cher pays, la République Démocratique du Congo. Nous saluons son courage et son sens pragmatique pour gérer l’Institut Supérieur des Techniques Médicales pendant ces trois années de déportation à Oïcha, alors que nous étions appelé à accomplir des activités académiques, scientifiques et de recherches dans les Universités de l’Est du Congo et au Centre Hospitalier de DOCS à Goma.

Nous saluons également le courage et le soutien indéfectible du couple Dr Philip WOOD,

grâce à qui l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  a pu obtenir des subventions pour l’achat des livres et la construction d’un bâtiment (salle Polyvalente) sur le terrain de l’Institut Techniques Médical  Oïcha de la CECA-20 ainsi que pour la construction d’un bâtiment qui est en cours ici à Bunia.

En plus de cela, Dr Nancy a joué un rôle d’assistante sociale pour certains étudiants en leur

payant les frais d’études , et donnant les moyens de subsistance pour ceux qui étaient très démunis et particulièrement aux déplacés et orphelins.

Suite à la reforme qui est intervenue dans l’Enseignement Supérieur et Universitaire en août

2003,l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde organise actuellement deux sections au lieu de trois qui existaient. Ainsi, la Section Enseignement et Administration en Soins Infirmiers est devenue orientation de la Section Sciences Infirmières. Donc, les deux sections sont : Sciences Infirmières et Santé Communautaire. Il conviendrait de vous signaler que nous continuons à mener les démarches auprès des autorités compétentes du Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, afin que la section Santé Communautaire soit maintenue, car le nouveau programme a simplement annulé cette section au niveau des Instituts Supérieurs en faveur du département de Santé Publique ouvert dans la faculté de Médecine.

Malgré les difficultés auxquelles il est confronté, l’Institut Supérieur des Techniques

Médicales  de Nyankunde continue à remplir sa mission de former les cadres dans le domaine de santé. Il a fait sortir 9 promotions jusqu’à l’année académique 2004-2005 ; soit un total de 279 lauréats, dont 39 en EASI ; 41 en SACOM et 199 en Sciences Infirmières (Accoucheuse et Hospitalière).

Le rapport que nous vous présentons s’articule autour de deux  activités principales menées

par l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde au cours de l’année académique 2004-2005.et durant le premier semestre de 2005-2006 : les activités académiques et administratives.

 

8.2.2 ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2004-2005

8.2.2.1 Activites academiques

L’année académique a été ouverte solennellement le 15 octobre 2004 à Beni, où toutes les

Institutions de l’ESU en Territoire de Beni étaient réunies. Les activités planifiées ont été réalisées aux jours et dates prévues pour ces fins, sauf la collation des grades académiques prévue initialement pour le 30 juillet 2005, a été effective le 19 août 2005 en présence du Vice-Ministre de l’ESU. Comme cette cérémonie n’a concerné que 5 étudiants de la Section EASI, la Direction de l’Institut a honoré les lauréats (la majorité) par une cérémonie de prestation de serment en date du 05 octobre 2005. C’est à cette date que nous avons réellement clôturé l’année académique 2004-2005.

8.2.2.2 Fonctionnement des organes de decision

Pour assurer la bonne marche des activités académiques, administratives et para –

académiques l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde est doté de trois organes de décision : à savoir : le conseil de l’Institut, le Comité de Gestion et le Directeur Général. En ce qui le Conseil de l’Institut, nous avons eu 3 réunions sur 4 planifiées. Le rythme hebdomadaire de la réunion a été respecté pour le Comité de Gestion.

Dans le cadre du CME NYANKUNDE, le Secrétaire Général Académique a  représenté le

Directeur Général dans les réunions du Comité  de Suivi et Stratégie  qui se tiennent chaque deux semaines. Les autorités académiques ont participé également aux réunions du Comité Exécutif du CME NYANKUNDE. Jusqu’en ce jour les conseils de Sections et de  départements ne sont pas opérationnels , suite à l’effectif réduit du personnel en temps plein. Toutefois, les chefs des Sections participent aux différentes réunions du Comité de Gestion.

8.2.2.3 Personnel  academique et scientifique

a. Les autorités académiques :

Durant l’année académique 2004-2005, la gestion de l’Institut Supérieur des Techniques

Médicales  de Nyankunde a été assurée par les autorités académiques suivantes :

1. Le Directeur Général : Professeur Ordinaire, Dr AHUKA ONA LONGOMBE 

2. Le Secrétaire Général Académique : Assistant UNDEHOSO OKAMELI ISSE MUNDEKE

3. Le Secrétaire Général Administratif : Dr Philip Bernard WOOD.

             Depuis la création de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde,

lespersonnes ci-dessous ont eu le privilège d’être membres du Comité de Gestion :

 

Année

Membres du Comité

Observation

 

1994 -  1995

 

D.G        : Dr AHUKA ONA LONGOMBE

S.G.AC  : Dr AHUKA ONA LONGOMBE

S.G.AD. : BUTAMARA  LOMBU

 

 

1995 – 2001

D.G        : Dr AHUKA ONA LONGOMBE

S.G.AC  : KIRERE MATHE /UNDEHOSO

S.G.AD. : BUTAMARA  LOMBU

 

Depuis juin 2001

 

2001-2002

D.G        : Dr AHUKA ONA LONGOMBE

S.G.AC  :  UNDEHOSO OKAMELI ISSE

S.G.AD. : BUTAMARA  LOMBU

 

 

2002-2006(Fevrier)

D.G        : Dr AHUKA ONA LONGOMBE

S.G.AC  : UNDEHOSO OKAMELI ISSE

S.G.AD. : Dr Philip WOOD

 

 

b.      Les autorités décanales :

La gestion de deux sections était en charge de :

1.      Dr Nancy HOUSER WOOD : Chef de Section Sciences Infirmières ;

2.      Assistant MUTRO  NIGO : Chef de Section Santé Communautaire.

3.      Assistante NZENI MUNGUMIYO : Chef de Section Adjoint, Sciences Infirmières et Responsable de l’Extension à Bunia.

         Les personnes ci-après se sont succédées à la tête de différentes sections de l’ISTM NYANKUNDE , de 1994 en ce jour :

Dr PATRICIA NICKSON : SACOM 1994-1996

Assistant MUTRO  NIGO : SACOM : 1996-Fév 2006.

Msc MANDOBOY  DANGA: EASI : 1994 – 1997

                                                : SI      : 1995 -  1997.

Assistant UNDEHOSO OKAMELI : SI/EASI ; 1997-2002

Dr Nancy HOUSER WOOD : SI/EASI: 2002-février 2006.

 

c. Le personnel académique et scientifique :

             Pour se conformer aux exigences de Pacte de Modernisation de l’Enseignement Supérieur et

Universitaire (PADEM), prôné par le Gouvernement de transition, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde a utilisé 49 enseignants au cours de l’année académique 2004-2005.

             Nous saluons leur courage, dévouement et esprit d’abnégation dans l’encadrement théorique et

pratique des étudiants. En effet, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes en vue d’assurer un enseignement de qualité en respectant ainsi la devise de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  NYANKUNDE « La qualité fait la différence».  

 

La composition et la répartition de ces enseignants sont présentées dans les tableaux ci-dessous :

Tableau I. Composition des enseignants

-------------------------------------------------------------------------------------

Catégorie                                                                   Effectif

-------------------------------------------------------------------------------------

Professeur  Ordinaire                                                            01

Chefs de travaux                                                                   08

Assistants 1 et 2                                                                     27

Chargés de Pratique Professionnelle                                    13

 

Total                                                                           49

-------------------------------------------------------------------------------------            

            Le personnel de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde est majoritairement composé du corps scientifique

 

            Tableau II.  Répartition des enseignants selon le titre académique et le statut

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Catégorie                                 Temps plein                 Temps partiel               Visiteur           Total

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Professeur Ordinaire                           -                                   01                    -                       01

Chefs de travaux                                 -                                   01                    07                    08

Assistants 1 et 2                                  05                                09                    13                    27

Chargés de Pratique Prof.                   03                                06                    04                    13

 

Total                                                    08                                17                    24                    49

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce tableau révèle que l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde a encore besoin du personnel en temps plein et particulièrement le personnel académique. La majorité du personnel est composée des enseignants en temps partiel et des visiteurs.

 

d. La discipline :

 

            Aucun cas de discipline n’a été signalé au cours de l’année académique 2004-2005 parmi le personnel enseignant. Chacun s’est déployé pour donner le meilleur de soi-même, tant sur le plan moral que spirituel et scientifique.

8.2.2.4 Les étudiants

 

            a. Les effectifs :

 

            Au début de l’année académique 2004-2005, nous avons inscrit deux cent et deux étudiants dans les deux pools, Bunia et Oïcha, respectivement 52 et 150 étudiants. Cependant, nous avons un effectif de 185 étudiants à la fin de l’année académique en raison de 38 à Bunia et 147 à Oïcha. Le taux de déperdition est d’environ 8,41%. De 17 départs , 12 sont pour des raisons sociales et économiques, 4 pour raisons disciplinaires et 1cas de décès. L’étudiante KAVUO PALUKU de G3 section Sciences Infirmières, orientation hospitalière, nous a quitté le 2 avril suite à une crise drépanocytaire.

            Ces effectif sont représentés dans les tableaux suivants :

            Tableau III.  Effectif des étudiants inscrits au début de l’année académique 2004-05

 ?

               Auditoires

 

Sections/Orientations

G1

G2

G3

TOTAL

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

SACOM

 

 

 

6

0

6

6

1

7

12

1

13

EASI

 

 

 

 

 

 

5

3

8

5

3

8

SI/EASI

2

0

2

3

0

3

0

0

0

5

0

5

SI/ACC   (Bunia)

1

1

2

0

0

0

0

0

0

1

1

2

SI /ACC  (Oïcha)

0

4

4

3

11

14

2

9

11

5

24

29

SI/HOSP (Bunia)

19

31

50

0

0

0

0

0

0

19

31

50

SI/HOSP  (Oïcha)

24

31

54

20

7

27

8

6

14

52

43

95

TOTAL

46

67

112

26

18

44

21

19

40

99

103

202

POURCENTAGE

 

 

55,44

 

 

21,78

 

 

19,80

 

 

100

 

L’analyse de ce tableau montre que les filles (103/202) représentent 51% de la population

estudiantine ; les promotions de premier graduat hébergent 55,44% de l’ensemble des étudiants. A Bunia, 52 candidats ont pris inscription soit 25,7%. Ce chiffre est encourageant, car c’est uniquement un auditoire de premier graduat.

 

Tableau IV. Effectif des étudiants à la fin de l’année académique

 

               Auditoires

Sections/Orientations

G1

G2

G3

TOTAL

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

SACOM

 

 

 

6

0

6

6

1

7

12

1

13

E.A.S.I.

 

 

 

 

 

0

5

3

8

5

3

8

SI/EASI

2

0

2

3

0

3

0

0

0

5

0

5

SI/ACC   (Bunia)

1

1

2

0

0

0

0

0

0

1

1

2

SI /ACC  (Oïcha)

0

4

4

3

12

15

2

9

11

5

25

30

SI/HOSP (Bunia)

10

26

36

0

0

0

0

0

0

10

26

36

SI/HOSP  (Oïcha)

22

29

51

20

5

25

8

7

15

50

41

91

TOTAL

35

60

95

32

17

49

21

20

41

88

97

185

POURCENTAGE

 

 

51,3

 

 

26,5

 

 

22,2

 

 

100

 

Au regard de ce tableau, 185 étudiants ont tenu le coup jusqu’à la fin de l’année académique 2004-2005, dont 97 filles soit 52,43% et 88 garçons soit 47,57%.

 

b. Encadrement des étudiants

A sa qualité d’une institution chrétienne, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  Nyankunde a assuré l’encadrement des étudiants dans quatre domaines :- spirituel, social, pédagogique et scientifique.

  • Encadrement spirituel

 

            Les activités spirituelles au sein de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde peuvent se résumer à cinq catégories : le culte hebdomadaire, les journées de réflexion, le groupe biblique universitaire, chorales et les séances de prières d’intercession. Depuis l’année académique 2002-2003, un pasteur de la CE-39 preste comme aumônier en temps partiel et assure l’encadrement spirituel des étudiants.

            Pour faire participer activement les étudiants dans les différentes activités spirituelles ; un Comité de l’aumônerie a été mis sur pied et chaque auditoire est représenté dans ce Comité.

Le culte hebdomadaire a lieu chaque vendredi de 7h15 à 8h20. Les étudiants y participent activement et avec enthousiasme comme officiant et prédicateur.

En ce qui concerne les journées de réflexion, trois séances ont été organisées au cours de l’année académique 2004-2005. La première séance était dénommée ‘‘Culte spécial de Noël’’, qui a eu lieu le vendredi 24 décembre 2004. Ce culte de Noël a permis aux étudiants et aux agents de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde de se changer des cadeaux. Beaucoup d’étudiants se sont sentis être en famille.

 La seconde journée de réflexion était organisée le 05 février 2005, avant de commencer la préparation aux examens semestriels. Le thème principal était « L’impact du salut dans la vie chrétienne ».

Deux sous -thèmes ont été développés :- Le vrai pardon et connaître Jésus-Christ par le Révérend Pasteur OLUABO UNAMOSI, Directeur de l’Institut Biblique d’Oïcha (CECA-20) ;- La croissance spirituelle , offrir et remercier Dieu , par Révérend  Dr LONDROMA  BANDONI.

La troisième et la dernière journée de réflexion de l’année académique 2004-2005, a eu lieu le 25 juin 2005, avant de débuter la préparation aux examens de première session. Deux thèmes ont été développés :

La sanctification, chemin de voir Dieu, exposé par le Révérend Pasteur MAKASI  BANIHASI., responsable de la Section  ecclésiastique de la CECA-20 à Oïcha.

Les conséquences des études sans la parole de Dieu, le Pasteur KASEREKA  TSONGO, aumônier du CME Nyankunde. Différents thèmes et sujets ont fait l’objet des études bibliques.

Les activités de GBU (groupe biblique universitaire) étaient organisées chaque dimanche. Différents thèmes et sujets ont fait l’objet des études bibliques. Certaines séances  étaient réservées pour la projection des films religieux, scientifiques et sanitaires. Dans ce cadre, le programme STOP SIDA a projeté un film sur les conséquences des maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA. Le nombre des participants au GBU reste faible, comme cette activité n’est pas obligatoire. L’aumônerie et la direction de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  doivent étudier des voies et moyens afin que la participation des étudiants augmente.

Du côté des groupes chorales, trois chorales étaient actives au cours de l’année académique 2004-2005, à savoir : la Grande chorale, Israël et Faida ya Umoja. En dépit de certaines irrégularités constatées aux répétitions, les trois chorales ont animé nos différentes rencontres et particulièrement le culte hebdomadaire de chaque vendredi.

S’agissant des prières d’intercession, deux séances de prières  sont organisées par semaine : le mardi et le jeudi de 6h30 à 7h00.Un groupe restreint des étudiants était régulier et fidèle à ces rencontres.

En dépit des activités réalisées, nous pensons que nous avons encore le pain sur la planche pour assurer un meilleur encadrement spirituel des étudiants. Ceci nécessite un réveil spirituel au CME NYANKUNDE en général et en particulier à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde.

 

  • Encadrement pédagogique

 

L’année académique 2004-2005 ouverte solennellement le samedi 16 octobre 2004, a été suivie le lundi 18 octobre 2004 par l’accueil et l’orientation de nouveaux étudiants . Ces derniers ont été entretenus sur les différentes méthodes de travail et la ligne de conduite à suivre à l’Enseignement Supérieur et Universitaire en général et particulièrement  à l’ISTM   de NYANKUNDE.

Le Secrétaire Général Académique ainsi que les chefs de Section ont prodigué des conseils spécifiques à chaque étudiant qui en a exprimé le besoin. Avec le temps, il nous faudrait envisager de créer une cellule d’orientation et de guidage pédagogique pour les étudiants qui présentent une certaine difficulté de s’adapter aux études supérieures.

  • Encadrement  social

 

Comme évoqué dans la partie introductive , certains étudiants ont bénéficié de soutien social de la part du couple WOOD. Ces étudiants ont reçu l’aide pour le paiement des frais d’études et pour la survie. D’autres ont eu des conseils pour vivre en société et particulièrement les étudiantes qui restent dans la maison louée par l’ISTM.

Avec l’assistance du Dr Nancy WOOD, l’ISTM a pu  loger environs vingt étudiants qui avaient de difficultés à  trouver un logis.

Dans l’avenir, nous aimerions organiser officiellement un service social qui s’occupera d’aider les étudiants avec les conseils psychologiques ainsi que matériellement.

 

  • Encadrement scientifique

 

L’encadrement scientifique a concerné plus les finalistes que les étudiants des autres promotions. Les enseignants ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour orienter, guider et suivre les étudiants qui rédigent leurs travaux de fin de cycle. Au total 40 étudiants ont bénéficié de l’encadrement des enseignants.

c. Evolution de l’effectif

 

Année

94-95

95-96

96-97

97-98

98-99

99-00

00-01

01-02

02-03

03-04

04-05

Effectif

32

96

154

159

150

127

115

105

103

123

202

 

8.2.2.5. ENSEIGNEMENT

a.      Exécution du Programme

 

Dans l’ensemble, les cours prévus au programme ont été dispensés à 99,5%.Un seul cours n’a pas été enseigné en deuxième graduat et un cours a été dispensé à moitié en G2 SACOM.  Les cours reportés sont les suivants : La Santé de reproduction (30H) en G2SI/Accoucheuse et le cours inachevé de G2 SACOM (15H) est intitulé « Management du personnel ». Il y a lieu de féliciter les enseignants pour le courage, l’assiduité et la perspicacité pour les enseignements.

L’exécution du programme se résume dans le tableau ci-dessous.

Tableau V. Exécution du programme en 2004-2005

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Section             Année              Vol Horaire                  Vol Horaire                  %

Orientation                   d’étude            prévu                           réalisé

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SI/ACC                        G1                     780                              780                            100

SI/ACC                        G2                     870                              840                            96.55

SI/ACC                        G3                     920                              920                            100

SI/HOSP                      G1                     825                              825                            100

SI/HOSP                      G2                     810                              810                            100

SI/HOSP                      G3                     830                              830                            100

SI/EASI                        G1                     810                              810                            100

SI/EASI                        G2                     810                              810                            100

EASI                            G3                     815                              815                            100

SACOM                       G2                     795                              780                              98

SACOM                       G3                     885                              885                            100

 

TOTAL                                                9150                            9105                            99.5

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

            Du côté de l’enseignement pratique, signalons l’effort fourni par les chargés de Pratique Professionnelle, pour organiser plusieurs séances de pratique professionnelle (démonstration) à l’école. Ceci a permis à ce que les étudiants s’exercent davantage avant d’aller s’occuper des malades à l’hôpital.

Les structures ci-après ont servi de terrain de stage à nos étudiants de la section Sciences Infirmières, orientation Accoucheuse et Hospitalière : l’Hôpital Général de Référence d’Oïcha (CECA-20) Centres de Santé de Référence de : ERINGETI, MAVIVI, LIVA, et MBAU, Centres de Santé de  MAMBABEKA et   de MABASELE dans la Zone de Santé Rurale d’Oïcha. ; Clinique de CME à Beni, Centres de Santé de Référence de MABAKANGA (CEACA-20) et de PAÏDA (Catholique)dans la Zone de Santé Urbano -Rurale de Beni. L’ITM /OÏCHA(CECA-20) ,l’ITM ADVENTISTE à Bunia et l’IEM NYANKUNDE à Beni ont servi de terrain de stage aux finalistes de la Section de l’EASI pour le stage d’enseignement. Les étudiants de Santé Communautaire étaient affectés aux bureaux centraux de Zones de Santé d’Oïcha, Beni, Mutwanga, Musienene  Katwa, Nyankunde et Bunia ainsi que dans les différents secteurs de Programme de Promotion de Soins de Santé Primaire(PPSSP).

Dans l’ensemble, nos étudiants ont été appréciés positivement partout où ils ont effectué le stage. Cependant, ceux de G3 EASI se sont plus distingués à l’IEM comme à l’ITM OICHA et à l’I TM/ Adventiste de Bunia. 

 

  1. Production des syllabi et participation aux conférences

 

En ce qui concerne la production des syllabi,certains enseignants se sont distinctés en mettant à la portée des étudiants les notes des cours. Environ douze syllabi ont été produits et mis à la disposition des étudiants.

En août 2005, dans le cadre de formation continue, deux assistants: le Secrétaire Général Académique et le Chef de Section Santé ommunautaire ont participé à un atelier organisé par TDR/OMS à Bamako/Mali dont le thème était: Rédaction des protocoles de recherches biomédicales pour l’Afrique francophone. Le Directeur Général a participé à plusieurs manifestations scientifiques internationales.

 

  1. Evaluations

 

Conformément aux nouvelles instructions officielles reçues, l’évaluation doit

s’effectuer trois fois au cours d’une année académique en vue de donner plus de chance de réussite aux étudiants. Ainsi, les examens de contrôle sont devenus,  les examens semestriels, donnant plus de chance aux étudiants de classes montantes  de présenter quelques cours avant la première session. Les examens de la première et seconde sessions restent en leur place. Toutefois, il conviendrait de signaler que les examens semestriels sont toujours considérés comme examens de contrôle pour les étudiants de premiers graduats.

Une innovation en faveur des étudiants est que la moyenne académique de 6/10 est rabattue à la moyenne arithmétique de 5/10. Donc, toute note de 5/10 en un cours est une réussite, l’étudiant n’est plus obligé à présenter ce cours à la seconde session.

Les résultats que nous présentons dans les tableaux ci-dessous, sont la synthèse des notes obtenues durant les trois évaluations.

En général, le taux de réussite est plus élevé à Oïcha qu’à Bunia. Ceci est tout à fait normal, étant donné que certains cours ont été dispensés par deux enseignants différents dans les deux pools. Ceci n’est qu’une hypothèse, car il existe plusieurs facteurs d’échecs (organisationnel, social, économique, intellectuel,  etc.).

Dans l’ensemble, sur 185 étudiants inscrits aux examens, 148 ont réussi, soit 80% , 33 ont échoué soit 17,84% ,, 3 présenteront leur travaux de fin de cycle à session spéciale (février-mars 2006) soit 1,62% et un a repris le stage soit 0,54%.

 

Le taux de réussite s’est amélioré de 22% et le taux d’échecs a chuté de 12% par rapport à l’année académique 2003-2004. Les sections EASI et SACOM se sont montrées plus performantes avec 100% de réussite. En Sciences Infirmières le taux de réussite est de 78%.

Quant aux mentions obtenues par les étudiants, il y a eu 1 grande distinction, soit 0,68%, 28 distinctions soit 18,29% et 119 satisfactions soit 80,4%. Ces résultats sont meilleurs par rapport à l’année académique 2003-2004. Nous congratulons les enseignants et les étudiants pour cette performance réalisée.

 

Le tableau ci-dessous reprend les résultats globaux des étudiants selon les promotions.

 

Tableau VI . Répartition des résultats selon option et orientation

 

Promotion                     Réussite                                                           Echec                           Total

Section                        Garçons               %      Filles    %                     Garçons            %         Filles    %

G1 SI/EASI      02        100,0    00        -                       00        -           00        -             02

G1SI/ACC.        01         100,0    04        80,00               00        -           01         20,00     06

G1SI/HOSP      26        81,25    31         56,36               06        18,75    24        43,64     87

G2 EASI                       03        100       00        -                       00        -           00        -             03

G2SI/ACC.        03        100,0    10         83,33               00        -           02        16,66      15

G2SI/HOSP      19         95,00   05          5,00               01           5,00   00        -             25

G2 SACOM       06        100,0    00        -                       00        -           00        -             06

G3 EASI                       05        100,0    03        100,0                00        -           00        -             08

G3SI/ACC.        01         50,00   08        89,88               01         0,50     01         11,11       08

G3SI/HOSP      06        75,00   07        100,00              02        25,0     00        -             15

G3SACOM        06        100,00  01         100,00              00        -           00        -             07

TOTAL         78     88,63  69     71,13          10     11,36  28     28,87  185

 

Au regard de ce tableau, les garçons(88,63%) étaient plus performants que les filles (71,13%) au cours de cette année académique.

 

d. Bibliotheque

 

La bibliothèque de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde est encore assez pauvre, après la destruction des ouvrages acquis à Nyankunde. Toutefois, elle s’enrichit  petit à petit. Chaque année, quelques volumes sont achetés par le couple WOOD. A présent, nous avons environ 773 volumes.

 

            e. Formation

           

En septembre et Octobre 2005, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde a envoyé trois candidats pour les études de second cycle. Il s’agit de:

  • Madame Mumbere Nzanzu, à Lyon/France, Licence en Développement et Gestion des projets;
  • Monsieur Agenong’a Urwodi, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Kisangani, Licence en Nursing Chirurgical;
  • Monsieur Mateso ngweza,Institut Supérieur des Techniques Médicales de Kinshasa, Licence en Sciences Infirmières,Orientation EASI

 

8.2.2.6. ACTIVITÉS  ADMINISTRATIVES

 

6.4.        Personnel 

 

Depuis 2002, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde fonctionne avec une équipe administrative composée de deux agents en temps plein et deux agents en temps partiel. Le personnel en temps plein est composé du Secrétaire de direction et de la chargée des finances. En ce qui concerne le personnel en temps  partiel, il s’agit de l’aumônier et du cuisinier qui prépare pour les enseignants visiteurs.

 

6.5.        Finances

 

En dépit des difficultés financières auxquelles est confronté l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde à cause d’insolvabilité de certains étudiants suite à la paupérisation des parents due à la longue guerre que connaît notre pays, l’ISTM de NYANKUNDE a terminé l’année académique 2004-2005 avec un solde créditeur. Pour raison d’unification de rapport financier, nos résultats financiers sont présentés par le Directeur Financier du CME NYANKUNDE.

 

  1. Patrimoine

 

  • Immeuble :

 

Après la destruction des infrastructures de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde à Nyankunde en 2002, il fonctionne dans les bâtiments de location et des bâtiments confiés par des personnes de bonne volonté, nous citons le Bureau Central de la ZSR d’Oïcha et l’ITM d’Oïcha.

 

  • Mobilier :

 

Au cours de  l’année académique 2004-2005, l’ISTM a eu comme mobilier :

-          5 tables bureaux  (Oïcha);

-          3 tables  (Oïcha);

-          9 chaises (Oïcha) ;

-          6  armoires (5 à Oïcha et 1 à Bunia) ;

-          148 écritoires (88 à Oïcha et 60 à Bunia) ;

-          1 étagère.

Les mobiliers sont insuffisants par rapport au besoin réel de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde. A Oïcha, les écritoires du Bureau Central de la Zone de Santé suppléent ceux que nous manquons. Le besoin en mobilier est réel surtout avec l’effectif des étudiants qui ne fait de croître chaque année.

 

8.2.3. ACTIVITÉS RÉALISÉES DURANT LE PREMIER TRIMESTRE  2005-2006.

 

8.2.3.1. Activités Académiques

 

a.  Calendrie Académique

           

Le calendrier académique a été confectionné par le Secrétaire Général Académique et se

présente de la manière suivante :

 Ouverture solennelle : le samedi 15 octobre 2005, suivie de l’accueil et orientation de nouveaux étudiants. Le début effectif des cours est intervenu le mardi 18 Octobre 2005. Les examens semestriels se dérouleront du vendredi 7juillet au mardi 18juillet 2005. La délibération et proclamation des résultats  sont programmées au 25 juillet 2005; la Collation des grades académiques aura lieu le samedi 29 juillet 2005. Les examens de seconde session auront lieu

du lundi 11septembre au samedi 23 Septembre. L’année sera clôturée le vendredi 29septembre 2006 par la délibération et la proclamation  des résultats de seconde session.

 

b. Inscriptions

           

Nous avons organisé trois fois le concours d’admission à Oïcha et 2 fois à Bunia pour recruter les nouveaux candidats à partir du 29 septembre 2005.

A l’issue de ces opérations, nous avons inscrit 107 nouveaux et réinscrit 137 anciens qui ont confirmé leur inscription dans les deux pools.

Conformément aux instructions officielles reçues, l’ISTM organise deux options cette année : l’option de Sciences Infirmières avec 3 orientations :EASI, Accoucheuse et Hospitalière ; et l’option de Santé Communautaire.

Ces effectifs sont repartis selon dans les options organisés de la manière suivante :

Tableau II. Répartition des étudiants inscrits selon la promotion et le sexe

 

               Auditoires

 

 

Sections/Orientations

G1

G2

G3

TOTAL

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

G

F

Tot

SACOM

03

03

06

 

 

 

06

00

06

09

03

12

SI/EASI

03

01

04

02

00

02

03

00

03

08

01

09

SI/ACC   (Bunia)

03

04

07

00

00

00

00

00

00

03

04

07

SI /ACC  (Oïcha)

00

04

04

00

04

04

03

10

13

03

18

21

SI/HOSP (Bunia)

29

29

58

08

13

21

00

00

00

37

42

79

SI/HOSP  (Oïcha)

15

25

40

18

18

36

19

06

25

52

48

100

TOTAL

53

66

119

28

35

63

31

16

47

112

116

228

POURCENTAGE

 

 

52.19

 

 

27.63

 

 

20.61

49.12

50.88

100

 

Il ressort de ce tableau que nous avons inscrit et réinscrit 116filles sur un total de 228 étudiants, soit 50,88% et 112 garçons, soit 49,12 %.  Il y a plus d’étudiants en premier graduat avec 52,19% contre 27,63% en deuxième graduat et 20,18% en troisième graduat.  Selon les options et orientations organisées, les étudiants sont repartis de la manière suivante: 216 étudiants sur 228 en Sciences Infirmières , soit 94,74% et 12 en Santé Communautaire, soit  5,26%.

Selon le pool, il y a 96 étudiants à Bunia soit 40,34 % et  142 étudiants  soit 59,66% à Oicha

.

       c. Accueil des nouveaux étudiants :

 

            Les autorités académiques ont accueilli les nouveaux étudiants lundi le 17 octobre 2005 et les cours ont effectivement commencé le 19 octobre 2005 pour cette classe de recrutement au pool d’Oïcha et le 30 octobre à Bunia.

 

8.2.3.2. Personnel :

 

a. Pool de Bunia :

 

Le Conseil de l’ISTM a décidé que le Chef de section Santé Communautaire déménage à Bunia pour diriger l’extension de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde à Bunia et que le CPP Gulani Digbele aille remplacer le CPP Mateso Ngweza qui est parti aux études à Kinshasa. Mademoiselle Nzeni reste Chef Adjoint de la Section Sciences Infirmières.

Monsieur  Malisawa est rappelé à son poste de sentinelle de l’ISTM.

 b. Pool d’Oïcha :

 

Mademoiselle         Kahindo Ngovi  est affectée à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde en qualité de Chargée de Pratique Professionnelle pour remplacer le CPP GULANI.

Monsieur NDUNGO HANGI  occupe le poste de Chef de Section Adjoint de Santé Communautaire. Il est avec nous depuis le 15 janvier 2006 après ses études en Belgique.

 

c. Personnel scientifique :

 

Cette année académique 2005-2006, nous proposons utiliser le personnel scientifique de catégories suivantes dans l’enseignement dans les deux pools:

 

Professeur ordinaire

Professeur

 

Chefs de Travaux

Assistants

Chargés de Pratique

Professionnelle

Total

 

1

1

8

28

13

51

 

 

.2.3.3. Perspectives D’avenir

 

Dans le cadre du projet de l’Université Chrétienne de l’Est du Congo, une rencontre a eu lieu en fin juin 2005 à Bunia /ISTB réunissant trois institutions d’Enseignement Supérieur à l’occurrence de : ISTB, ISP/CECA-20 et Institut Supérieur des Techniques Médicales /Nyankunde. Dans cette assise il a été décidé de poursuivre ledit projet et que les différentes assemblées générales se prononcent clairement sur ce projet.

L’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde par le truchement du Secrétaire Général Administratif et Chef de Section Sciences Infirmières a initié le projet de partenariat avec l’Université Laval/Canada.  Mais pour que ce partenariat soit effectif, la transformation del’ISTM Nyankunde en une faculté de Sciences de la santé  s’avère indispensable. Pour obtenir l’agrément définitif, l’ISTM Nyankunde a besoin des infrastructures dans l’immédiat.

Dans le préparatif de démenagement à Bunia, conformément à la décision de cette Auguste Assemblée, le Conseil de l’Institut a décidé à sa séance ordinaire du 4janvier 2005, de ne pas organiser le recrutement  de nouveaux étudiants á Oicha pour l’année académique 2006-2007.

 

Pour son épanouissement, la direction de’ISTM Nyankunde projette :

·         Construire un campus où les étudiants peuvent suivre une formation complète pour la gloire de Dieu ;

·         Doter  l’ISTM du matériel de reprographie :copyprinter et autres et de laboratoire ;

·         Doter de l’ISTM d’une bibliothèque riche en variétés scientifiques qui sera gérée par un bibliothécaire  formé et capable de gérer le stock par l’informatique et du matériel adéquat.

·         Etre connecté à l’internet

·         Former les enseignants aux niveaux du second et troisième cycles.

  • Créer de nouvelles orientations (Pédiatrie et Anesthésie et réanimation) et nouvelle section (laboratoire médical).

 

8.2.4. CONCLUSION

 

Notre reconnaissance s’adresse à Dieu le Tout-Puissant pour nous avoir permis de clôturer en bonté l’année académique 2004-2005. Cependant, cette année académique a été douloureuse à l’ISTM, car nous avions perdu une de nos étudiants le 2 avril 2005 en  la personne de Mademoiselle KAVUO PALUKU Donatienne.

Nous tenons à remercier l’ESP Allemagne et d’autres amis qui nous ont soutenus matériellement, financièrement, moralement et spirituellement.

Notre population estudiantine ne cesse d’augmenter d’une année académique à l’autre : 202 en 2004-2005 et elle est maintenant  de 228 étudiants dans les deux pools, cela nécessite des nouveaux locaux pour les enseignements et renforcer aussi l’équipe enseignante et surtout le personnel en temps plein .

Notre souhait est que le cours de religion « Pastorale auprès des malades » soit repris sur le programme des cours à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Nyankunde. Notre rêve reste celui de voir l’ISTM  de Nyankunde se transformer en une faculté de Sciences de Santé.

Que la gloire, l’honneur et la louange reviennent à Dieu notre Père et à Jésus-Christ notre Sauveur et Seigneur.

 

Statistiques pour l’année 2004/2005

Auditoire                      G1                      G2                          G3                          TOTAUX

Option                         G      F       Tot     G       F        Tot     G       F        Tot      G       F        Tot

Santé Communautaire                                6        0        6        6        1        7        12      1        13

E.A.S.I.                                                   0                  5        3        8        5        3        8

SI/E.A.S.I 2                    0      2      3        0        3        0        0        0        5        0        5

SI/Accoucheuse          1      5      4        3        11      14      2        9        11       5        24      29

SI/Hospitalière             36     59     95      20       7        27      8        6        14       65      71      94

TOTAL  GENERAL          37     66     103     32       18      50      21       19      40       93      100     193