Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital Friends of CME Trust October 2014 Newsletter Friends of CME Trust December 2015 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

Institut Supérieur des Techniques Médicales, Nyankunde

Plan d’entreprise (Analyse de la fonction)

8 juin 2005  

 

Une des 5 unités du CME.

 

Historique:  L’ISTM de Nyankunde, né en 1994, a du abandonné son campus le 10 septembre 2002.  Il a fonctionné en 2 pools à Bunia et à Oicha depuis novembre 2002 dans les bâtiments de louages.

Le pool à Bunia a du être abandonné entre avril 2003 et octobre 2004 à cause de l’insécurité.

Il y a une grande amélioration de la sécurité à Bunia.  Nyankunde est une ville uni-tribal pour le moment.  Les bâtiments de l’ISTM à Nyankunde continue à détériorer, suite aux intempéries, faut du temps et le pillage qui continue.

 

Description du secteur: L’enseignement médical pendant 3 ans.  Sortants : Gradués en Sciences de Santé.

Les études organisées à l’ISTM Nyankunde sont d’un niveau supérieur, orientées vers la formation d’un personnel de santé bien qualifié du niveau A1 .

L'ISTM Nyankunde a pour mission de:

1. Former des cadres spécialisés dans le domaine des sciences de santé et des techniques médicales et para­médicales.

2. Organiser la recherche sur l'adaptation des techniques et technologies nouvelles, aux conditions de notre pays.

3. Faire découvrir la personnalité de Jésus Christ aux étudiants.

 

Les clients potentiels :

1.        Groupe cible :  Etudiantes avec un diplôme d’état – sortants des écoles secondaires de l’Ituri (Nord Kivu et Haut Uele) ou des infirmiers de niveau A2. 

a)      Les besoins de ce group :

1.        En études supérieures :

2.       Besoin du service de santé : Nombres d’infirmiers par population estimée a 1/6000

3.       Augmentation de ces besoins à cause de la guerre – en malnutrition et blessures de guerre.  On estime que jusqu'à 500,000 sont morts en Ituri depuis le commencement de la guerre en 1998 en partie faute de la carence en services médicaux.

4.       Besoins en gérance des pharmacies.  Il semble que l’état congolais est prêt à donner un intérêt important dans l’organisation des pharmacies régionales pour lequel il y aura à Bunia un besoin des gérants expérimentés et bien formés.

5.       Besoins énormes du service de Santé Communautaire – en partie par la création des nouvelles zones de santé en Ituri

6.       Pour l’enseignement dans les Instituts Techniques Médicales – il y a 9 instituts en Ituri.  Un besoin à combler par notre section d’Enseignement et Administration en Soins Infirmiers.

 

b)      Evidence pour le besoin de ce groupe :

1.    Demande pour l’enseignement: augmentation des nouveaux étudiants à l’ISTM de Nyankunde : Admissions en 2002, :   35            2003 :44            2004 : 103

2        Demande des parents en Ituri pour un ISTM à Bunia – transmis par le Médecin Inspecteur de l’Ituri.

3        Demande du Médecin Inspecteur de l’Ituri pour un ISTM à Bunia,

4        Demande de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a Kinshasa que l’ISTM de Nyankunde rentre en Ituri.

5        Carences en infrastructure du pays avec moins des métiers pour lequel on peut former les étudiants au niveau universitaire.

 

c)      Notre enseignement produit les agents de santé capable de raisonnement et initiative compétent de :

-    Assurer la prise en charge des malades dans les formations sanitaires et centres médicaux.

-          Diriger un service de nursing.

-          Conseiller les organismes des soins comme L’UNICEF, l’OMS, etc. dans l’élaboration des stratégies des soins de santé primaires.

-          Travailler au Programme Elargi de Vaccination.

-          Enseigner et concevoir des programmes dans les ITM / IEM.

-          Gérer un service de Santé

-          Diriger les Instituts Techniques Médicaux (ITM).

 

d)      Démographie de l’Ituri

-     La densité de la population et les plus grands nombres de diplômés des écoles secondaires se trouve dans les environs de Bunia.

-      Il n’y a pas des tendances saisonnières.  C’est toujours l’été en Ituri.

 

Taille :

a)      Pour assurer une éducation de qualité nous voulons limité nos classes à 50 étudiants par an.

b)      Notre budget opérationnel est de l’ordre de $50,000 par an.

c)      Il y a un besoin de l’ouverture des autres sections d’enseignement pour lequel nous sommes en train de préparer les enseignants pour les sections d ‘anesthésie / réanimation et du laboratoire.

 

Accessibilité et emplacement géographique :

Avec l’économie ebullant en Kivu et la croissance de l’institut à Oicha ou il est placé temporairement, il se peut que nos clients potentiels soient plus nombreux ici.  Mais il y a 3 autres ISTM dans la province mais il n’y avait aucune en Ituri jusqu’à la formation d’un ISTM au Centre Universitaire d’Extension de Bunia.  Nous sentons une responsabilité pour les étudiants en Ituri.

Un retour à Nyankunde n’est pas possible à l’heure actuelle faute de sécurité et le fait que Nyankunde soit dénommé une ville unie tribale.  Les bâtiments de l’ISTM à Nyankunde continue à se détériorer par l’action du temps mais surtout l’action des voleurs.  Une reconstruction à Nyankunde sera vers le même prix qu’une nouvelle construction à Bunia.

 

Project et invitation d’associé à une formation Universitaire à Bunia

 L’Institut Supérieur de Théologie de Bunia (ISTB) était fonde par les mêmes communautés de l’Eglise du Christ au Congo et nous a lance l’invitation de s’associer avec l’ISP (CECA20) dans la formation d’une université.  La proposition est que l’ISTM soit une partie intégrale d’une faculté des sciences biomédicales.  Circonstance qui nous permettre de continuer avec la section de Santé Communautaire qui doit être une section d’une faculté selon le nouveau programme de l’enseignement supérieur venant de Kinshasa.

 

Niveau des prix :

- Avec 50 étudiants en chaque année et les dons de nos amis de l’extérieur nous pouvons atteindre notre budget opérationnel de $50,000 par an.

- Nous sommes une “association sans but lucratif » et il n’y a pas de bénéfice.

-          Nous ne croyons pas que l’économie locale pourra supporter les frais annuels de plus que $250 par an par étudiant.  Avec un prix plus haut nous services seront accessibles uniquement aux étudiants plus riches.  Or notre mission est d’aider les étudiants de toutes les couches sociales.

-          Nous cherchons les bourses d’études pour ceux qui sont en train de bien réussis mais doivent quitter l’Institut faute de paiement des frais.

 

Tendances :

a)      Augmentation du nombre des élèves en train de terminer l’école secondaire en Ituri chaque année.

b)      Augmentation de la sécurité en Ituri et le désarmement des milices divers.

c)      Division de la Zone de Santé de Nyankunde qui résultera dans une diminution de l’importance de Nyankunde (ville) comme centre de santé.

d)      L’importance d’un secteur éduqué de la population pour influencer les décisions pris as tout niveau dans le pays.

e)      (A noter que les ressortissants de Nyankunde travaillent aujourd’hui entre autre, comme gouverneur du province et sénateur du pays.)

 

Régulations du gouvernement :

- L'I.S.T.M. Nyankunde est un établissement privé d'Enseignement Supérieur et Universitaire. A ce titre il est régi par les dispositions réglementaires relatives à l'Enseignement Supérieur et Universitaire au Congo.  L’ISTM est organisé par le Centre Médical Evangélique de Nyankunde ; une partie de l’Eglise du Christ au Congo.

- Les grades conférés à l'ISTM sont légaux et conformes aux dispositions légales et réglementaires sur la collation des grades académiques.

 

L’ISTM organise les sections suivantes : 1. Sciences Infirmières avec les orientations (i) Hospitalières, (ii) Accoucheuse et (iii) Enseignement et Administration en Soins Infirmiers : 2. Santé Communautaire.

 

Promotion

La promotion et recrutement des nouveaux étudiants se font par nos ressortissants, nos malades et par les annonces à la radio (Radio Granben et MOTO à Beni et Butembo et Radio CANDIP et RTK à Bunia)

 

La formation

La formation dure 3 années académiques.  A l’issue de cette formation l’Institut délivre un diplôme de graduat en Techniques Médicales.  Ce diplôme offre aux détenteurs la possibilité de poursuivre les études au niveau de licence dans leurs domaines respectifs.

Le programme d’études est celui prescrit par le département de l’Enseignement Supérieur et Universitaire au Congo.

 

L’emplacement :

Il y a les avantages pour un Institut Supérieur d’être situé dans une grande ville comme Bunia :

1.        Pour la meilleure communication à l’étranger et la capitale, par téléphone cellulaire ou café internet.

2.       Pour l’assistance au Collège des Directeurs des autres Instituts Supérieur.

3.       Pour l’accès aux professeurs en temps partiel. (Vu le fait que l’Institut utilise les services de plusieurs spécialistes enseignants en temps partiel, qui habite en général dans les grandes villes les dépenses opérationnelles de l’Institut sont le moindre si l’Institut est situé dans une grande ville (comme Bunia).  Dans le temps à Nyankunde on a dû fournir les professeurs avec les frais de voyage, un logement et les repas.)

4.       Pour l’accessibilité à l’aéroport pour les étudiants, professeurs et inspecteurs.

5.       Pour l’accessibilité aux livres et autre fourniture de l’institut.

6.       Pour l’accès aux bibliothèques (voir la bibliothèque des Pères Blancs à Bunia avec 14,000 volumes accessibles aux étudiants. )

 

Les Installations :

1.        A Nyankunde :

L’ISTM possède un bâtiment avec bureaux et 6 salles de classe, 5 bâtiments des professeurs et une maison pour les visiteurs.  Tous sont saccagés et detoillés pour qu’il reste peu des choses que les murs.  L’institut était juste à l’extérieur de la ville de Nyankunde mais avec le rétrécissement de la ville il est maintenant en pleine brousse, récemment déminé et malheureusement on note que les pillages (par exemple des chevrons) continue à ce jour.

 

2.       A Oicha :

L’ISTM fonction temporairement dans un bureau 2 salles cédées temporairement par le Bureau Central de Zone de Oicha et dans 4 autres salles de classe et 3 bureaux loué par l’Institut.

 

3.       A Bunia :

a) L’ISTM utilise une salle de classe, les bureaux et un logement qu’il loue de l’Institut Supérieur de Théologie a Bunia qui est géré par la même association des communautés de l’Eglise du Christ du Congo, que le CME.

b) On veut acheter du terrain à Bunia pour la construction d’un Institut avec logement pour un gérant et les visiteurs.

c) Medair organise une pharmacie pour l’Ituri en partenariat avec le CME.  Il se peut que cette pharmacie ait changé en pharmacie régionale et aura besoin de nos ressortissants.

d) Le CME possède une polyclinique et organise un hôpital à Bunia, qui peut utiliser les étudiants en stage et a besoin des sortisants de l’Institut.

e) L’Institut est invité de se joindre avec l’ISTB pour former une université chrétienne de l’Ituri qui en autre nous aidera dans la formation d’un département de la Santé Communautaire plus fort qu’a présent.

Donc l’Institut possède un besoin urgent d’un pied à terre permanente.

Les autorités de la ville de Bunia et l’Inspecteur de l’Enseignement à Bunia sont soucieux que l’Institut se situe à Bunia et sont en train de donner leur aide et appuie. *

 

Les matériaux et fournitures :

1.        Bibliothèque : Après la perte à Nyankunde de sa bibliothèque de 5,000 livres l’Institut a pu recevoir et acheter une bibliothèque qui est maintenant de 590 volumes.  On aura besoin d’un bibliothécaire en permanence et une salle convenable pour les études hors des heures de classe.

2.       Fourniture : L’institut a pu fabriquer 180 écritoires, la fourniture des bureaux et la bibliothèque.

3.       L’Institut possède 2 ordinateurs 2 imprimantes et un system solaire de fourniture du courant.

4.       L’institut possède les modèles anatomiques, et fourniture d’une salle de techniques des soins.

Il y a un grand besoin d’augmenter la fourniture de l’Institut mais les endroits de stockage et la nature temporaire de la plupart de nos structures rend l’acquisition difficile.  Jusqu’ici nous n’avons pas du payer les taxes d’importation.

 

Personnel académique et administratif 

 

            L’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde est géré par le Conseil de l’institut dont les membres sont les autorités suivantes :

v      Dr Ahuka Ona Longombe, Directeur Général (Professeur ordinaire) ;

v      Dr Philip Bernard Wood, Secrétaire Général Administratif (Assistant),

v      M. Undehoso Okameli Isse, Secrétaire Général Académique (Assistant).

 

Ce conseil collabore avec les deux chefs de section :

v      Dr Nancy Houser Wood  pour : Sciences Infirmières (Assistant) ;

v      M.Mutro Nigo : pour Santé Communautaire (Assistant).

v      Mlle Nzene : Chef de la section a Bunia (Assistant)

Les services d’appui ont été assurés par :

v      Mme Ndjive Borive, Chargée de finances (PP6 C&A) ;

v      M. Visika Kyavugha, Secrétaire de Direction (G3 Bio-Chimie).

Les stages pratiques sont assures par :

M. Gulani

Mme Kathavovo

M. Mateso Ngwesa.

 

1.        Personnel enseignant et scientifique

 

            Au cours de l’année académique 2003-2004, trente-neuf  enseignants se sont sacrifiés pour la formation complète et l’encadrement des étudiants mis à notre disposition. Ils sont ainsi répartis en catégories :

 

Catégorie

Professeur ordinaire

Professeur

Professeur

Associé

Chef de Travaux

Assistants

Chargés de

Pratique

Total

Nombre

1

1

1

5

20

11

 

39

 

 

  Personnel académique en plein temps 

 

Catégorie

Professeur ordinaire

Chef de

Travaux

Assistants

Chargés de Pratique

Total

Nombre

1

1

5

3

10

 

            En vue d’améliorer la qualité de l’enseignement à l’ISTM Nyankunde, trois agents sont en formation à l’étranger, leur retour sera certainement un renfort à l’équipe enseignante présente.

 

Personnel académique en temps partiel 

 

Catégorie

Professeur ordinaire

Chef de

Travaux

Assistants

Chargés de Pratique

Total

Nombre

0

0

11

5

16

Personnel académique visiteur 

 

Catégorie

Professeur ordinaire

Chef de

Travaux

Assistants

Chargés de Pratique

Total

Nombre

1

1

6

6

13

 

Personnels en Formation :

M. Ndungo a Liège en étude d’une licence en Santé Communautaire, retour prévue en août 2005

M. Kirere Mathe en étude d’un doctorat en Santé Communautaire, retour prévue en août 2006

M. Kisoke en étude d’une licence en Enseignement et Administration – retour prévu pour août 2006.

 

Candidates pour une formation supérieure :

M. Undehoso pour Doctorat en Soins Infirmiers

M. Mutro pour Doctorat en Laboratoire (microbiologie)

M. Agenong’a Licence en anesthésie et réanimation

Mme Mumbere Nzanzu en Développement

M. Mateso pour un Licence en Sciences Infirmiers

M. Malamu comme bibliothéconomie

M. Kasereka Mwatsi pour licence en laboratoire.

 

Les salaires  (en $US) pour les agents en plein temps:

   Grade                    T.J Jrs Jsupl J.T Sal. base Transp Logt Allfam. Prime Tot.Sal Avance Net à payer

CPP                      3   27                  0      27    81              1,25      11    4,05              3,6 100.9            (3 agents)

Chef de section     9  30    0      30   270     1,40    13     3,5       12     299.9            (2 agents)

Sec Gen Academ. 9.5 30  0      30   285         1,40    13     2,7        12       314.1            (1 agent)

Sec et Financière  3,33 27 2     29     96,57 1,25    11     1,8        11    121,62            (2 agents)

 

2 missionnaires non payé par l’Institut

1 Directeur Général – prime de $1000 par an.

 

Les professeurs en temps partiels sont payés entre $2 et 4 par heure selon leurs qualifications.

 

Organisation physique :

Les 7 bâtiments de l’ISTM se trouvent à Nyankunde.  L’ISTM est en train de coopérer avec l’ITM d’Oicha pour utiliser leurs bâtiments et a construit 2 bâtiments pour l’ISTM a Oicha.  Nous sommes inviter d’utiliser les bâtiments et terrain de l’ISTB à Bunia et éventuellement de contribuer avec eux dans la formation d’une université chrétienne à Bunia.

 

Politique financière :

Notre système de comptabilité actuelle est maintenu manuellement avec:

1.Un carnet des reçus (Chaque feuille est signe par le comptable et le verser)

2.Des carnets des sorties (Signés par 3 personnes – comptable, receveur et le Secrétaire Général d’Administration) et

3. La confection des rapports mensuels pour soumettre au Conseil de Gestion de l’Institut chaque mois.

Nous payons 10% des minervals à l’Enseignement Supérieur à Kinshasa.

 

Pour plus d’information voir   www.nyankunde.org